BIENVENUE À CONFIDENTIALITÉ.COM

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

LIBRE OPINION

Fil des billets

SIC SRD un exemple éloquent des dangers des partenariats public-privé

Habituellement, lorsque je songe aux PPP, ce sont des images de grosses constructions assumées par des conglomérats privés qui me viennent à l'esprit. Ou encore l'invasion des couloirs de nos institutions publiques par des employés d'entretien issus d'entreprises privées. Et plus récemment, des cartes de crédit prêtées à un ministre par un propriétaire d'agence de sécurité.

Il ne m'était pas encore venu à l'idée que le recours à des entreprises privées en informatique par le ministère de la santé puisse être une forme de PPP. Or, ça fait beaucoup de sens. Et ça clarifie un bon nombre d’enjeux dont les quelques uns qui suivent.

Lire la suite...

La RAMQ gardienne des données du SIC: L'anonymat est en péril !

Un spécialiste en informatique américain a fait la démonstration que le discours actuel des autorités autour de l'anonymation de leurs banques de données n'est que pure chimère!

En effet, à l'aide de la liste électorale pour la ville de Cambridge, 54,000 âmes, Latanya Sweeney a pu ré identifier les dossiers médicaux de ses résidents, dont celui du gouverneur de l'état du le Massachusetts, William Weld à qui il a d'ailleurs posté un exemplaire de son dossier médical en question, juste pour étayer sa thèse ...

Lire la suite...

SIC à l'ère de l'informatique dans les nuages

L'Informatique dans les nuages, ou le "cloud computing" est en effervescence dans les milieux de la numérisation et de l'internet. J'ai vu ces expressions distraitement mais ne m'y suis jamais réellement attardé, du moins avant ce matin. Quelle surprise m'attendait, je dois avouer !

Lire la suite...

POUR QUE LES DOSSIERS INFORMATISÉS EN SANTÉ ET EN DÉPENDANCE SOIENT LÉGITIMES, ÇA PREND DES BALISES ET DE LA TRANSPARENCE

Une montée de lait ce matin, en 5 points, Ça m'a pris en ce 16 décembre 2009 et je me suis révisé le 23 décembre, à tête reposée cette fois.

Voici une liste - non exhaustive - de cinq facettes qui font lamentablement défaut dans le SIC SRD. Cinq axes qui requièrent d'extrêmes précautions et nécessitent tout un arsenal de garde-fous pour lesquels nos administrateurs publics ne démontrent point d'intérêt. Pour preuve, la coalition reste toujours sans réponses de ses demandes de clarification, d'échanges et de discussions auprès des responsables de ce qu'on aurait envie de qualifier dorénavant de la "pernicieuse puce populationnelle", une forme hybride de PPP.

On demande seulement à être entendus et, en retour, on ne reçoit pratiquement aucun écho à nos appels répétés. À part une rencontre impromptue avec l'attachée de sa ministre, à quelques jours d'intervalles. Nos demandes sont pourtant claires, courtoises et légitimes ...

Lire la suite...

LA DÉNOMINALISATION : une prétendue garantie d'anonymat pas si fialble qu'on voudrait bien nous le faire croire ...

Les autorités tentent de calmer nos craintes en invoquant un nouveau terme, la dénominalisation. Je ne serais aucunement surpris d’apprendre que cette expression n’est pas encore officiellement acceptée dans notre langue.

Mettons de côté ces considérations pour s’attarder à son antonyme, qui, du reste n’est surement guère francisé. Il s’agit de la renominalisation, soit l’art de retrouver une identité perdue, égarée ou qu’on essaie sciemment de camoufler. Attention, certains essaieront de vous berner en parlant d’anonymation et au moyen d’autres technojargons du genre. Ne soyons pas dupes!

Lire la suite...

Pire qu'une pandémie...

(Extrait d'un journal CSN de LAVAL) Pour vous remercier d’avoir prouvé que la mobilisation est encore possible avec plus de 200 signataires de la pétition demandant un moratoire sur le SIC SRD que l’exécutif a fait circuler lors de l’épluchette de blé d'Inde traditionnelle sous le chapiteau.

La coalition pour la défense de la confidentialité dans les services sociaux et de la santé travaille fort en vue d’un débat public autour de "l’électronisation" des dossiers des usagers des centres de réadaptation en dépendance et de l’utilisation que compte en faire le MSSS grâce en cette ère de la technologie de l’information.

Lire la suite...

Mise à jour de la liste de ce qui cloche avec le SIC-SRD En date du 28 septembre 2009

Pauvres lecteurs, je vous plaints ! Je crains que ce texte ne soit qu’un ramassis désordonné et pêle-mêle de plaintes en tout genre. Je n’ai fait aucun effort pour rassembler mes idées ou pour les placer dans un ordre logique.

Par exemple, je constate que mon premier exemple "rajouté' d'irritant à propos du SIC-SRD n’est rien de plus que ce qui rend les cliniciens des CRD malades (SICk dans le du pavillon Foster). Du tatillonnage bureau technique en vue de faire accroire qu’on veille sur la sécurité des données alors que dans les faits, ça ne fait rien de pus que retarder les employés et réduire leur efficacité Je trouve déplorable d’être payé pour donner des soins aux personnes dépendantes mais de passer un temps fou à faire du travail de bureau. Si ce travail de bureau servait au moins à aider qui que ce soit, je ne dis pas. Mais non. Il sert à ficher la population, il sert à nourrir les dossiers de surveillance de l’état. Misère de bouleau noir ! Mon favori est le numéro 5 qui apparait à la toute fin. Si vous êtes curieux, allez-y dès maintenant. Par contre, je trouve chacune des critiques qui suivent dignes d’intérêt, d’où mon refus de les ordonner d’une manière quelconque. J’espère juste ne pas être trop redondant ! Bonne lecture.

Lire la suite...

La devinette du jour : qu’ont en commun le ministre Bolduc et un réparateur d’Electrolux ?

Ma conjointe s'est levée de mauvais poil ce matin !

J'ai donc eu droit, mariage oblige, à près d'une heure de vociférations en tous genres. Tout ça parce qu’à son réveil, elle a subitement réalisé que le technicien Electrolux, celui à qui elle avait parlé la veille au téléphone lorsqu'il lui livrait son estimé truffé d'attrapes et de phrases passe-partout, est en train de nous fourrer ! Disons, plus poliement, qu'il essaie au moins de nous en passer une petite vite.

Je jubile : on se croirait en pleine télé-réalité car toute cette histoire se passe, je vous le jure, présentement. Je vous offre donc des nouvelles en temps réel, "live"! Yea !!!

On se calme. Voici le contexte plus large de cette anecdote, à la fois singulière et intrigante j'en suis convaincu. Ça devrait suffire pour que vous puissiez solutionner ce passionnant jeu de l’esprit. Commencez-vous à sentir l’excitation qui monte ? Moi si.

Lire la suite...

Le SIC SRD Un mal nécessaire ? Pas si sur !

Un patron d'un quelconque CRD faisait ce commentaire il y a quelque temps
Sur le moment, j'ai ressenti, croyez-le ou non, une certaine satisfaction !
J'ai pensé ça parce que je suis du genre niaiseux, crédule et par vite vite.
Que voulez-vous, Je me disais, "enfin, un cadre qui reconnaît que le SIC SRD est MAL ! Peu importe en quoi mais tout de même MAL".

En bon nul de la politique, je me suis contenté de cette petite percée. Or, ce n'est qu'au cours de la soirée que je me suis réveillé au deuxième terme de son appréciation du SIC SRD, le mot "NÉCÉSSAIRE"....

Lire la suite...

À QUAND LE SIC MOINS ?

Misère,

Ils en demandaient déjà beaucoup trop et, insensibles face aux récriminations de la coalition, nos décideurs de Québec ont trouvé rien de mieux à faire que d’en redemander encore davantage avec l’introduction du SIC "Plus" en avril dernier. Comme quoi ça prendra encore bien des efforts pour stopper la progression du collimateur qui s'abat sur notre réseau public de centres de réadaptation en dépendances Québécois. C'est tellement choquant. Dire que nous avons su développer un modèle de soins unique au monde, un croisement entre les philosophies nord américaines et européennes et voilà qu'une poignée de fonctionnaires et de décideurs risquent de tout détruire à cause de son avidité démesurée, son besoin obsessif de tout savoir et tout contrôler.

Lire la suite...