BIENVENUE À CONFIDENTIALITÉ.COM

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La confidentialité: cause aux petites créances...

Une aide-concierge de la région de Joliette a réclamé à la Cour du Québec, division des petites créances, la somme de 7.000$ à son employeur, une commission scolaire, pour avoir conservé dans son dossier de réclamations d'assurance-salaire des renseignements médicaux confidentiels qui portent atteinte à sa vie privée et avoir permis que ces renseignements soient portés à la connaissance de tiers non autorisés.

Lire la suite...

Le SIC-SRD: répercussions possibles chez la clientèle des CRPAT

À l’ère des nouvelles technologies et de la technocratisation accrue du domaine de l’intervention, de nouveaux outils de travail informatisés voient le jour. C’est dans cette optique que le SIC-SRD a été dernièrement développé par la compagnie Sogique. Ce programme se veut un système informatisé commun à l’ensemble des centres de réadaptation pour personnes alcooliques et toxicomanes (CRPAT). Selon nous, l’implantation d’un tel système soulève différents questionnements éthiques touchant en autre l’aspect de la confidentialité des clients des centres de réadaptation en toxicomanies (CRD) ainsi que des répercussions possibles sur leur vie. Il nous semble nécessaire de prendre le temps de bien analyser la situation avant d’accepter l’implantation d’un tel système.

Lire la suite...

Big brother est partout : Une délectable pause d'humour

Mieux vaut en rire,...

Gracieuseté de Têtes à claques.tv, c'est le temps d'une pause publicitaire très comique (P.S. je sais que les gouts sont discutables...). Bon visionnement!


Tête à claque: LA FRAUDE

Aussi sur: http://www.tetesaclaques.tv/la_fraude_vid2041

Le jour de la confidentialité, édition 2010

(Data Privacy Day is January 28, 2010) Around the globe, people use powerful technologies and devices every day to improve their lives. Businesses develop software, build hardware and provide services designed to enhance individual productivity, communications and safety. We have come to depend on mobile communications, instant access to information, and intelligent services. We are empowered by these technologies in ways that those who have lived before us could never have imagined.

Lire la suite...

Court video sur You-tube à l'occasion de la journée pour la vie privée

C'est aujourd'hui - le 28 janvier - la journée (internationale) pour la vie privée. Ma traduction libre et hélas boiteuse de "Privacy Day" !

La vague actuelle des réseaux sociaux sur l'internet ne fait pas encore partie de nos moeurs. Il en résulte nombre d'indiscrétions commises par Pierre, Jean, Jacques et maintenant 'Sarah", cette adolescente qui apprend à ses dépends que, malgré tout son attrait et ses autres qualités, l'internet est la plus prolifique rapporteuse de tous les temps.


Vie privée: Tout le monde connait Sarah

Electronic health records not a panacea, researchers say

Healthcare IT News - December 14, 2009 | Diana Manos, Senior Editor

LONDON – Large-scale electronic health record projects promise much, but sometimes deliver little, according to a new study. In a study published Monday in the U.S. journal Milbank Quarterly, researchers at the University College of London (UCL) said they identified fundamental and often overlooked tensions in the design and implementation of EHRs. The study was based on findings from hundreds of previous studies from all over the world.

Lire la suite...

Huit professionnels de la santé mentale sur 10 ne voudraient pas que leur propre dossier de santé soit électronique et accessible comme le souhaitent les autorités médicales

Electronic Health Records: Concerns About Potential Privacy Breaches Remain an Issue

ScienceDaily (Dec. 22, 2009) — Although physicians support the use of electronic health records, concerns about potential privacy breaches remain an issue, according to two research articles published in the January 2010 issue of the Journal of the American Informatics Association (JAMIA), in its premiere issue as one of 30 specialty titles published by the BMJ (British Medical Journal) Group, UK.

Lire la suite...

PETIT GUIDE DE PROTECTION DE SA VIE PRIVÉE DANS LES SRD : quoi faire en cas d’échec de la coalition

Accusez-moi d'être défaitiste et démoralisant si vous y tenez mais je ne tiens absolument pas pour acquis le succès de la coalition - que ce soit dans un avenir rapproché ni même prévisible.Certes, je considère sa cause des plus nobles et justifiées. Et je ne voudrais certainement pas décourager tous ceux/celles qui ont à coeur la protection du public, là ou nos institutions dédiées à cette fin ne se montrent pas à la hauteur. Pas plus que je ne souhaite saboter le boulot accompli jusqu'ici par la coalition. Un travail de moine désintéressé ainsi qu'un acte de courage comme on n'en voit jamais assez.

Lire la suite...

POUR QUE LES DOSSIERS INFORMATISÉS EN SANTÉ ET EN DÉPENDANCE SOIENT LÉGITIMES, ÇA PREND DES BALISES ET DE LA TRANSPARENCE

Une montée de lait ce matin, en 5 points, Ça m'a pris en ce 16 décembre 2009 et je me suis révisé le 23 décembre, à tête reposée cette fois.

Voici une liste - non exhaustive - de cinq facettes qui font lamentablement défaut dans le SIC SRD. Cinq axes qui requièrent d'extrêmes précautions et nécessitent tout un arsenal de garde-fous pour lesquels nos administrateurs publics ne démontrent point d'intérêt. Pour preuve, la coalition reste toujours sans réponses de ses demandes de clarification, d'échanges et de discussions auprès des responsables de ce qu'on aurait envie de qualifier dorénavant de la "pernicieuse puce populationnelle", une forme hybride de PPP.

On demande seulement à être entendus et, en retour, on ne reçoit pratiquement aucun écho à nos appels répétés. À part une rencontre impromptue avec l'attachée de sa ministre, à quelques jours d'intervalles. Nos demandes sont pourtant claires, courtoises et légitimes ...

Lire la suite...

LA DÉNOMINALISATION : une prétendue garantie d'anonymat pas si fialble qu'on voudrait bien nous le faire croire ...

Les autorités tentent de calmer nos craintes en invoquant un nouveau terme, la dénominalisation. Je ne serais aucunement surpris d’apprendre que cette expression n’est pas encore officiellement acceptée dans notre langue.

Mettons de côté ces considérations pour s’attarder à son antonyme, qui, du reste n’est surement guère francisé. Il s’agit de la renominalisation, soit l’art de retrouver une identité perdue, égarée ou qu’on essaie sciemment de camoufler. Attention, certains essaieront de vous berner en parlant d’anonymation et au moyen d’autres technojargons du genre. Ne soyons pas dupes!

Lire la suite...

- page 2 de 5 -